Jamais

une plage océan

Nous aurions pu, vois-tu nous revoir, nous aimer à nouveau

Le passé convoqué aurait banni l’amour, car jamais jamais nous n’aurions su

Redevenir ces enfants étonnés de l’amour qui naissait. L’amour a voyagé au passé et notre présent s’est empreint de l’enfance du temps.

Vois-tu, nous ne verrons jamais le passé ressurgir

L’amour est venu un matin, et puis s’en est allé sur les chemins de l’enfance qui s’enfuit.

L’enfant que j’étais a regardé les ailes blanches disparaitre à l’horizon

Un ange est passé. L’amour s’en est allé sur ses ailes blanches

L’horizon est devenu bleu, les vagues ont porté les surfeurs et la beauté de l’été.

J’ai entendu cet été là le tintement des ailes qui se brisaient, et l’ange qui s’enfuyait avec notre amour sur son dos.

J’ai regardé l’ange s’envoler et j’ai pleuré sur notre amour qui s’envolait à tire d’ailes

SARAHLOUP

Vous Pourriez Aimer ces Articles

Aucun commentaire

Laisser un commentaire